PROPRIETES INATTENDUES
DE LA MAGNETOSPHERE  CEREBRALE :

prémonition, NDE, accès à l’inconscient collectif, décor des rêves, synchronicité, accouchements créatifs.

 

Avant qu’elle ne soit confirmée par la magnétoencéphalographie, on peut déjà imaginer de nouvelles propriétés à la magnétosphère cérébrale, en dehors des fondamentaux que sont la mémoire et l’orientation. La magnétosphère et l’écorce cérébrales seraient les « jumeaux de Langevin » qui expliquent les rêves prémonitoires par une utilisation astucieuse de la relativité restreinte (utilisée par l’Evolution bien avant la découverte d’Einstein). La libération quasi-complète de la magnétosphère cérébrale dans l’état de mort clinique expliquerait la vision stéréoscopique pendant les NDE, y compris chez les aveugles.  La magnétosphère cérébrale est la voie d’accès royale à l’inconscient collectif décrit par Jung. C’est là que nous puiserions les décors de nos rêves. A côté du scénario et de la mise en scène, amplement analysés par Freud, personne ne s’était intéressé aux décors et aux costumes de nos rêves, qui ne s’inscrivent qu’en bas du générique de ces films quotidiens, mais dont la richesse et l’étrangeté auraient pu nous faire douter que leur production ne fût que personnelle et ne provînt pas d’un fonds commun. C’est par cette voie que s’exprimerait la synchronicité, providence venue de la gestion collective de nos inconscients individuels, pour peu que l’on s’y abandonne sans cartésianisme excessif. C’est par ce canal enfin qu’auraient pris forme bien des rêves de découverte, de l’aveu même des découvreurs, y compris le Discours de la méthode (le fameux « rêve » de Descartes) et la découverte de la relativité restreinte, dont nous avons vu qu’elle avait déjà été sélectionnée comme un avantage adaptatif par l’Evolution. Une synchronicité incomplète, comme celle des assassinats de Lincoln (Guerre de Sécession), de François-Joseph (Grande Guerre) et de Kennedy (aggravation de la Guerre froide ?) nous offre l’indice d’une autre Histoire où la synchronicité devient complète*.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les cinq fonctions des circuits de Papez (hors émotions)

LDF = Lignes De Force

* Voir La véritable histoire de Gabriel Michael Santorum (Albert Ebstein), à paraître chez Bod
** On notera qu’en physiopathologie, comme dans la théorie de l’espace-temps d’Einstein,
l’orientation dans l’espace est liée à l’orientation dans le temps, puisque l’on parle communément de désorientation temporo-spatiale.
*** Le rêve ou songe est le moyen de communication privilégié, le medium (singulier de media), avec l’inconscient collectif (rêve de découverte) et l’éclaireur temporel (rêve prémonitoire).

retour en haut